Archive

Posts Tagged ‘internet’

Socrate et (déjà !) internet

Comment ne pas retrouver, dans les arguments du roi Thamous et le mythe de Theuth, les critiques adressées aujourd’hui à Internet ?

Ecoutons Socrate, dans un des dialogues de Platon :

Près de Naucratis, en Egypte, vivait un des antiques dieux de ce pays, nommé Theuth. A ce dieu, les Egyptiens ont consacré l’oiseau qu’ils appellent Ibis.

C’est ce dieu Theuth qui a inventé l’écriture.

Il alla trouver le roi Thamous de Thèbes, qui régnait alors sur toute la région, pour lui montrer son invention, et lui dit qu’il fallait la répandre parmi tous les habitants.

Le roi lui demanda quelle serait l’utilité de cette invention. « Sire, lui dit Theuth, cette science rendra les Egyptiens plus savants, et facilitera l’art de se souvenir. J’ai trouvé un remède (pharmakon) contre l’oubli, pour soulager la mémoire.

Et le roi répliqua : « Tu es très ingénieux, mais tu ne sais pas discerner celui qui est capable d’inventer un art, de celui qui peut faire la part des choses entre les avantages et les inconvénients que cet art procure aux utilisateurs.

Tu es père de l’écriture (patêr ôn grammatôn), mais tu lui attribues, par bienveillance, tout le contraire de ce que ton invention peut apporter. Bien au contraire, c’est l’oubli qu’ils vont introduire dans leurs âmes. En faisant confiance à l’écriture, ils ne se souviendront plus par eux-mêmes du savoir, mais ils s’appuieront sur une science extérieure. Ils auront l’impression de connaître beaucoup de choses, alors que dans la plupart des cas ils n’auront aucune compétence. Ce seront des savants imaginaires (doxosophoi), et non pas de vrais savants. »

(Platon, Phèdre, 274-275)

Ainsi, l’écriture aurait-elle tué le savoir, en anéantissant la transmission orale.

Mais après ?

Ainsi, l’imprimerie aurait-elle re-tué le savoir, en diffusant la connaissance et en anéantissant le pouvoir des lettrés.

Ainsi, internet aurait-il re-re-tué le savoir ?

Sic transit mundi.

Jean-Philippe Behr

Début du Phèdre de Platon sur le parchemin Codex Clarkianus 39, bibliothèque Bodléienne

Début du Phèdre de Platon sur le parchemin Codex Clarkianus 39, bibliothèque Bodléienne

Catégories :Industries graphiques Étiquettes : , ,