Accueil > Industries graphiques > Rien ne presse (papier)

Rien ne presse (papier)

Week-end pluvieux.

Fauteuil, cheminée, et un livre entre les mains. Sur l’avenir de la presse et du journalisme, d’où je tire quelques extraits :

« La fin de cette année aura été marquée par un redoublement de points d’interrogation »

« Celui qui nous eût prédit, il y a seulement vingt ans, le cloaque dans lequel nous pataugeons aujourd’hui, n’aurait certainement pas été cru. Peut-être aurait-on tort de ne pas croire celui qui nous prédirait que nous en sortirons. »

« J’espère pour ma part qu’un nouveau journalisme surgira, qui ne ressemblera en rien à celui que nous avons le plaisir de posséder »

« il est très clair que nous traversons un égout. C’est bien le diable si nous ne finissons pas par trouver la grille de sortie. »

« Je le crois : la presse, en ce moment, s’égare. Elle cherche, hors de sa véritable voie, hors de sa mission, le succès. Elle sacrifie tout à un prétendu besoin d’informations rapides. Elle commet une erreur »

Le livre ? La presse française au XXème siècle. Publié par Ernest Flammarion en 1901.

Sic transit mundi.

Jean-Philippe Behr

Publicités
Catégories :Industries graphiques Étiquettes : , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :